Les Guadeloupéens malchanceux mais Losy 9ème aujourd'hui.

Les Guadeloupéens jouent de malchance sur la Vuelta Independencia en République Dominicaine. Victimes des nombreuses chutes qui ont sévis depuis le début de la course dimanche dernier, huit coureurs ont été contraints à l'abandon, sans blessures graves heureusement. Aussi, Ludwig Losy (Gillette Fusion UVN) s'est classé neuvième ce matin à Santo Domingo du premier tronçon de la sixième étape.

La victoire est revenue au Colombien de l'équipe professionnelle EPM-UNE Rafael Infantino devant Tomas Gil (Sélection Vénézuela). Les deux hommes sont arrivés 39 secondes avant le peloton dont Jaime Castañeda (EPM-UNE) a remporté le sprint.

Demain la septième étape conduira les 100 rescapés de San Cristobal à Banì sur 141 kilomètres. Cette journée risque d'être propice aux attaques en raison de l'ascension de la dernière difficulté de la journée à moins de 30 kilomètres de l'arrivée. On remarque en général de nombreuses attaques des leaders sur cette étape, voyant ici leur dernière chance de faire la différence sur ce Tour avant l'arrivée finale dimanche à Santo Domingo. Tomas Gil (Sélection Vénézuéla) a lui pris le commandement de la course en ôtant aujourd'hui le maillot de leader des épaules de son co-équipier Manuel Medina qui est maintenant deuxième à 26''. Marco A Arriagada (Mauricio Baez est troisième à 35''.

Cliquez ici pour voir les infos et résultats de la course sur le site officiel.


Rafael Infantino l'emporte devant Tomas Gil. (Photo : © www.ciclismo.com.do)