Magazine du 67 ème Tour de la Guadeloupe de Cyclisme

GP Conseil Général : Carène prend le commandement

Boris Carène a pris le commandement du GP du Conseil Général en remportant la première étape aujourd'hui à Basse Terre. Le coureur du Gwada Bikers 118 est arrivé seul devant le Palais du Conseil Général après avoir attaqué à une dizaine de kilomètres de l'arrivée Christophe Rinero (USL CRBTP) avec qui il était échappé. Olivier Curier, du Club Région Guadeloupe, s'est quand à lui classé cinquième, après avoir mené seul la chasse dans l'ascension des Mamelles.

C'est un imposant groupe d'une vingtaine d'éléments comprenant notamment Mickaël Clarico (Club Région Guadeloupe), Johann Ruffine (USL CRBTP), Rudy Clavier (UCM), Luis Sablon et Boris Carène (Gwada Bikers 118) qui s'est détaché un peu avant la moitié de cette première étape du GP du Conseil Général. Rapidement l'écart a dépassé la minute sur plusieurs groupes intercalés tandis que le maillot jaune Adam Pierzga (GF UVN) perdait déjà plus de deux minutes.

Dans les Mamelles, Rinero attaquait avant d'être rejoint par Carène. Curier limitait les dégâts en passant au sommet, seul, avec un peu plus d'une minute de retard sur les deux fuyards.

Derrière, les autres favoris se marquaient tandis que le leader Pierzga perdait pied avant de revenir dans la descente sur un groupe composé notamment de ses co-équipiers Philippe Palmiste, Jean-Claude Luce et Régis Maréchaux ainsi que de Ruffine, Clarico, Juan Pablo Wilches et Flober Pena Pena (VCGC) entre autres.

A une dizaine de kilomètres de l'arrivée, Carène attaquait pour finir en solitaire alors que Ruffine et Pena Pena arrivaient détachés juste devant Curier à l'arrivée à Basse Terre.

Demain la deuxième étape partira de Gosier à 9 h pour arriver aux alentours de 12 h 30 à Anse Bertrand après 140 kilomètres et des passages aux sommets de Fond Rose et de la Grande Vigie.

Cliquez ici pour voir les résultats complets de la première étape.


Boris Carène et Christophe Rinero font l'ascension des Mamelles en tête.

Olivier Curier tente de revenir.

le Gillette Fusion mène la chasse.

Kérane Barolin et William Bondot notamment sont intercallés.

Les Wilches, Sarmiento, Pena et Ubeto se marquent à l'arrière.