Magazine du 67 ème Tour de la Guadeloupe de Cyclisme

3 e manche de la Coupe Frédéric Jalton - Victoire de Philippe Gilbert (Silence Lotto)

Le professionnel de la Silence Loto, Philippe Gilbert, s'est imposé sur la dernière manche de la coupe Frédéric Jalton. Boris Carène remporte lui le classement général.

On prend les mêmes et on recommence ! La liste des engagés à peu varié par rapport à la semaine précédente et les forces en présence également. Au bout de 30 minutes de course, quatre hommes se font la belle. Christophe Rinero, Boris Carène, Jean Zen et Philippe Gilbert. Les fuyards s'entendent à merveille et profitent de la mésentente du peloton pour prendre un tour à ce dernier dans le dernier quart de course. Dès lors, il ne reste plus au vainqueur de Paris Tours et du Tour de Lombardie cette année, de porter l'estocade finale à une dizaine de kilomètres de l'arrivée.

Derrière, Boris Carène règle le groupe de poursuivants tandis que David Deroo profite lui d'un moment de flottement dans le peloton pour aller chercher la cinquième place. Le coureur professionnel Guadeloupéen Rony Martias impose quand à lui sa pointe de vitesse au peloton et finit sixième devant Miguel Ubeto et le jeune sprinter Yannis Contrôle.

Au classement général de la coupe Frédéric Jalton 2009, Boris Carène, déjà vainqueur de la première manche remporte le trophée.

Cliquez ici pour voir les classements

Les professionnels au départ.

Une quarantaine de conccurents participent à la dernière manche.

 

Christophe Rinero est victime d'une crevaison dans les premiers tours.

Le peloton est secoué par quelques attaques. Ici avec Benoit Simon.

Le bon coup part au bout de 30 minutes.

Le peloton ne s'entend pas.

 

 

Les quatres hommes de tête filent vers la victoire.

 

Et prennent un tour au peloton...

 

La mésentente est totale dans le peloton.

A 5 tours, Philippe Gilbert attaque.

 

Pour ne plus être revu.

Boris Carène remporte le print pour la seconde place.

Rony Martias règle le sprint du peloton. David Deroo finissant quand à lui intercalé.

Henri-Michel Petro devance Alain Forbin sur la ligne.

Le podium de la dernière manche.